TESTS CONDITIONS

Comparer :

if , elif , else

En langage naturel une instruction conditionnelle se formule par :

Si condition  alors :
   bloc d’instruction
Sinon :
   bloc d’instruction

La construction utilisée avec l’instruction if est un premier exemple d’instruction composée. Sous Python, les instructions composées ont toujours la même structure : une ligne d’en-tête terminée par un double point, suivie d’une ou de plusieurs instructions indentées sous cette ligne d’en-tête.

Commande Effet.
if condition :
        {indentation} BLOC
Effectue tout le BLOC d’instructions dès lors que la condition est vérifiée. Il faut respecter une indentation pour tout le BLOC.
    if condition :
{indentation} BLOC1
else :
        {indentation} BLOC2
Effectue tout le BLOC1 d’instructions dès lors que la condition est vérifiée, dans le cas contraire, c’est le BLOC2 qui est exécuté. Il faut respecter une indentation pour le BLOC1 et le BLOC2.
if condition1 :
{indentation} BLOC1
elif condition2 :
{indentation} BLOC2
elif condition3:
        {indentation} BLOC3

L’instruction elif n’est utilisée que si l’ensemble des instructions précédentes n’ont pas vu leurs conditions vérifiées.

_images/elif.PNG

Exemple :

_images/image13.png
TEST D’APPARTENANCE :

On peut déterminer si un élément fait partie d’une liste ou d’une chaîne de caractères à l’aide de l’instruction in. (lignes 9, 10 et 15)

Exemple 0207

_images/image14.png
BOUCLE CONDITIONNELLE  : in

Un bloc d’instructions est répété tant que la condition reste vérifiée.

Commande Effet.
while condition :
        {indentation} BLOC
Répète le BLOC d’instructions tant que la condition est vérifiée. Il faut respecter une indentation pour tout le BLOC.

while

Le mot while signifie tant que en anglais. Cette instruction utilisée indique à Python qu’il lui faut répéter continuellement le bloc d’instructions qui suit, tant que le contenu de la variable Continue est égal à True.

Comme l’instruction if, l’instruction while amorce une instruction composée. Le double point à la fin de la ligne introduit le bloc d’instructions à répéter, lequel doit obligatoirement se trouver en retrait.

Toutes les instructions d’un même bloc doivent être indentées exactement au même niveau (c’est-à-dire décalées à droite d’un même nombre d’espaces). (de la ligne 6 à la ligne 11)

_images/image15.png
  • Avec l’instruction while, Python commence par évaluer la validité de la condition fournie entre parenthèses (celles-ci sont optionnelles)
  • Si la condition se révèle fausse, alors tout le bloc qui suit est ignoré et l’exécution du programme se termine. (ligne 18)
  • Si la condition est vraie, alors Python exécute tout le bloc d’instructions constituant le corps de la boucle, c’est-à-dire :
  • L’instruction \(\mathbf{i}\mathbf{=}\mathbf{i}\mathbf{+}\mathbf{\ 1}\) (ligne 11) qui incrémente d’une unité le contenu de la variable i (ce qui signifie que l’on affecte à la variable i une nouvelle valeur, qui est égale à la valeur précédente augmentée d’une unité).
  • L’appel de la fonction print(i) pour afficher la valeur de la variable i.
  • Lorsque ces deux instructions ont été exécutées, nous avons assisté à une première itération, et le programme boucle, c’est-à-dire que l’exécution reprend à la ligne contenant l’instruction while. (ligne 10)
  • La condition qui s’y trouve est à nouveau évaluée, et ainsi de suite.
  • La variable évaluée dans la condition doit exister au préalable (il faut qu’on lui ait déjà affecté au moins une valeur).(ligne 9)
  • Si la condition est fausse au départ, le corps de la boucle n’est jamais exécuté.
  • Si la condition reste toujours vraie, alors le corps de la boucle est répété indéfiniment. Il faut donc veiller à ce que le corps de la boucle contienne au moins une instruction qui change la valeur d’une variable intervenant dans la condition évaluée par while, de manière à ce que cette condition puisse devenir fausse et la boucle se terminer.
BOUCLE ITERATIVE  :

Définiton :

Une boucle permet de répéter plusieurs fois de suite un même traitement.

  • Les instructions peuvent s’étendre sur plusieurs lignes si elles se trouvent dans une paire syntaxique, par exemple une paire de crochets.
  • Lorsque le nombre de répétitions (ou itérations) noté « n »est connu à l’avance, on utilise un compteur initialisé à 1 et qui s’incrémente automatiquement de 1 à chaque itération jusqu’à n. On parle de boucle itérative
  • On peut également terminer une ligne d’instructions par un commentaire.

Un bloc d’instructions est répété à l’aide de l’instruction for, c’est une variable qui parcourt les éléments d’une séquence.

Commande Effet
for i in range(N) :
{indentation} BLOC
Répète N fois le BLOC d’instructions. La variable i prend successivement les valeurs de 0 à N \(\mathbf{- 1}\) . N est un entier, i est un entier, il y a plusieurs syntaxes possibles. Il faut respecter une indentation pour tout le BLOC.

Pour utiliser la boucle for, on a souvent besoin de créer des séquences de nombres entiers.

Si vous devez manipuler des séquences de nombres, vous pouvez les créer à l’aide de la fonction \( \mathbf{\text{range}}\mathbf{\ }\mathbf{}\mathbf{}\mathbf{(\ )}\).

Cette fonction crée un itérateur, c’est-à-dire un distributeur d’entiers consécutifs.

Création d’une liste de nombres à l’aide de la fonction \(\mathbf{\text{range}}\mathbf{(\ )}.\)

\(\mathbf{\text{range}}\mathbf{(}\mathbf{n}\mathbf{)}\) : (n un entier naturel)

Renvoie un itérateur qui parcours les nombres entiers naturels\(\ \mathbf{i}\) tels que \(\mathbf{0 ≤}\mathbf{i}\mathbf{≤}\mathbf{n}\mathbf{- 1}\).

_images/image17.png
Mots clés : and, is, or et not

Si on doit tester plusieurs conditions pour rentrer dans une boucle il existe plusieurs solutions :

and : signifie et en anglais.

if condition1==True and condition2 ==True :

Bloc d’instructions

or : signifie ou en anglais.

if condition1==True or condition2 ==True :

Bloc d’instructions

is not : signifie n’est pas en anglais.

_images/image18.png
REGLES DE SYNTAXE :

Les limites des instructions et des blocs sont définies par la mise en page.

Dans de nombreux langages de programmation, il faut terminer chaque ligne d’instructions par un caractère spécial (souvent le point-virgule). Sous Python, c’est le caractère de fin de ligne qui joue ce rôle.

  • Les instructions peuvent s’étendre sur plusieurs lignes si elles se trouvent dans une paire syntaxique, par exemple une paire de crochets.
  • Une instruction peut aussi s’étendre sur plusieurs lignes si elle finit par un .
  • On peut également terminer une ligne d’instructions par un commentaire.
  • Un commentaire Python commence toujours par le caractère spécial #.
  • Tout ce qui est inclus entre ce caractère et le saut à la ligne suivant est complètement ignoré par le compilateur.
  • Avec Python, vous devez utiliser les sauts à la ligne et l’indentation, mais en contrepartie vous n’avez pas à vous préoccuper d’autres symboles délimiteurs de blocs. En définitive, Python vous force donc à écrire du code lisible, et à prendre de bonnes habitudes que vous conserverez lorsque vous utiliserez d’autres langages.
  • Instruction composée : en-tête, double point, bloc d’instructions indenté. Les blocs d’instructions sont toujours associés à une ligne d’en-tête contenant une instruction bien spécifique (if, elif, else, while, def, etc.) se terminant par un double point.
  • Les blocs sont délimités par l’indentation : toutes les lignes d’un même bloc doivent être indentées exactement de la même manière (c’est-à-dire décalées vers la droite d’un même nombre d’espaces).
  • Le nombre d’espaces à utiliser pour l’indentation est quelconque, mais la plupart des programmeurs utilisent des multiples de 4.
  • Notez que le code du bloc le plus externe (bloc 1) ne peut pas lui-même être écarté de la marge de gauche (il n’est imbriqué dans rien)
INSTRUCTIONS  :

Il est parfaitement possible d’imbriquer les unes dans les autres plusieurs instructions composées, de manière à réaliser des structures de décisions complexes.

Le schéma en résume le principe.

_images/bloc.PNG